HOMMAGE A KYARA

 

Kyara, tu es arrivée dans notre refuge il y a un peu plus d’un mois ; ton propriétaire avait dû quitter sa maison et la vie en appartement ne te convenait pas du tout. Tu étais efflanquée et souffrais de problèmes dermatologiques sévères. D’emblée tout le monde au refuge t’a prise en amitié et a voulu te protéger et te soigner. Il y avait toujours des candidats pour te donner le bain, pour t’apporter ta gamelle et t’inciter à manger car tu t’y refusais souvent : toute l’équipe s’attelait pour attiser ta gourmandise. Fragile malgré ta grande taille et ton physique imposant, tu étais particulièrement ménagée et les balades se faisaient à ton rythme ; jamais tu n’étais brusquée et chacun avait à cœur de venir te saluer dans ton box et te faire des caresses.

Ce matin l’équipe présente au refuge t’a trouvée lovée dans ton panier, ton cœur avait cessé de battre. Cette annonce a saisi de stupeur et de chagrin toute notre équipe. Douce et gentille Kyara, le temps nous a manqué pour te connaître davantage, le temps nous a manqué pour te trouver un nouveau foyer, le temps est aujourd’hui aux pleurs, il sera demain aux souvenirs.

 

 

 

 

 

 

HOMMAGE A LOGO

 

 

Je viens, ce jour, le cœur lourd vous annoncer le décès de Logo adopté dans votre refuge le 19/02/2011. Il nous a quittés ce jour suite à de nombreux soucis de santé  dus à son âge (13ans). Il nous a accompagné dans tous nos déménagements, d'ouest en est et du nord au sud. Eh oui il avait des milliers de kilomètres au compteur, aussi bien en voiture qu’en bateau ou en chariot , il était de tous les voyages, il était notre pot de colle et un ami fidèle pour notre petit garçon sur qui il a eu un regard protecteur à chaque étape de ses apprentissages. Il adorait avoir de nouveaux colocataires chat ou chien (nous sommes FA ce qui fait qu'il y a toujours de nouveaux arrivants pour des durées plus ou moins longues. Vous remerciant de vos actions auprès des animaux du 44 et alentours.

 

 

 

 

 

HOMMAGE A MINOUTE

 

 

Minoute, petite chatte libre du refuge, née en 1999, avait trouvé refuge avec sa copine Vitamine chez une bénévole. Elle s’est éteinte il y a quelques jours. Voici le message qu’adresse sa FA/

« La vieillesse a emmené notre petite Minoute... Elle s'est éteinte tranquillement en s'endormant dans son panier pour aller rejoindre sa copine Vitamine.

Une petite année parmi nous et un grand vide.

Ça a été un vrai bonheur de pouvoir lui offrir un coin au chaud pour sa petite retraite. »

 

 

 

 

 

HOMMAGE A BLACKIE

 

 

Blackie, chatte libre du refuge, tu nous a quittés. Nous ne reverrons plus ton beau regard et tes beaux yeux verts ; nous ne caresserons plus ton corps à la fourrure si douce ; nous n’aurons plus l’occasion de te voir grimper sur les grillages couvrant les toits des chatteries et narguer ainsi tes congénères qui s’y trouvent ; nous ne te verrons plus non plus défendre jalousement ta gamelle quand au moment de la distribution de pâtée un autre voulait s’y aventurer ; nous ne connaîtrons plus cette joie de d’avoir sur nos genoux pour une longue séance de câlins, ni l’agacement mêlé au plaisir de te voir surgir sur un bureau et de te poser toujours fièrement là où tu savais nous gêner.

Facétieuse Blackie, nous tous qui étions si attachés à toi, nous restons interdits face à ton décès. Tu resteras à jamais dans nos cœurs. Nous te pleurons.

 

 

 

 

 

HOMMAGE A VITAMINE

 

 

Pour qu’elle ne vive plus dehors en proie aux intempéries Vitamine, jolie petite chatte libre du refuge qui commençait à prendre de l’âge, avait été accueillie avec sa copine Minoute, en FA chez une bénévole. Sa santé défaillante a eu raison d’elle. Voici le message que nous adresse sa Famille d’accueil :

 

«Il y a quelques jours, notre petite Vitamine nous a quittés... Un grand vide sans cette petite boule de poils remplie de tendresse. Une petite année au chaud, toujours très prêt du radiateur!!. Un grand merci à toutes les personnes qui ont su prendre soins d'elle au refuge ».

 

 

 

 

 

HOMMAGE A MINDY

 

Il y a deux ans et demi, nous venions chercher Mindy, adorable doyenne Berger Allemand de presque 10 ans. Mindy a vite fait fondre nos appréhensions (premier chien) par sa gentillesse et sa douceur. Nous nous sommes apprivoisées et aimées. Nous avons aimé la promener tous les jours dans « son parc » où elle nous faisait hurler en se roulant dans la première charogne croisée, aimé la retrouver le soir après le travail lorsqu’elle glissait sa tête entre nos jambes, aimé les dimanches matins, « presque » seuls matins où nous lui donnions le droit de s’allonger avec nous au lit, aimé son chant de loup lorsqu’il nous prenait l’envie de chanter et danser au milieu de la cuisine, et même aimé, va comprendre, l’odeur particulière de son haleine fétide !!! L’acclimatation avec nos trois chats fut plutôt drôle et presque sans douleur. Malgré les coups de griffe sur le museau Mindy n’a jamais montré le croc, preuve de sa douceur. Elle nous faisait souvent sourire lorsqu’elle se tirait brusquement de sa torpeur quand un chat s’approchait de trop près de sa gamelle ! Ce ne sont que quelques notes qui font cette merveilleuse rencontre que l’on pourrait décrire encore en 5000 anecdotes. Son sourire restera manifestement gravé dans nos coeurs aujourd'hui profondément blessés par sa disparition Mindy nous a quittés ce matin malgré tous les soins et la gentillesse apportés par le centre hospitalier Atlantia et la réactivité de la clinique vétérinaire Triboulin à Rezé. Et surtout merci au refuge Des animaux et des hommes qui nous a permis de vivre cette formidable aventure.

 

 

 

 

 

HOMMAGE A DAKOR

 

 

Mascotte du refuge tout le monde te connaissait. Indomptable et impérieux tu ne faisais rien pour te faire aimer. Pourtant tu étais fort attachant. Toujours le premier le matin à venir nous accueillir au moment de l’ouverture du refuge, le premier également si l’on faisait retentir le bruit métallique des gamelles. Eh oui c’est que tu étais particulièrement gourmand et pas du genre à laisser ta part. Tu aimais à t’installer dans les endroits les plus improbables et il ne s’agissait pas de tenter de te déloger sous peine de recevoir un coup de patte. Un jour, un enfant qui visitait le refuge et qui t’avait croisé et demandé comment tu t’appelais a eu cette formule qui sonnait tellement juste : « il aurait mieux fallu l’appeler Désaccord ».

Atteint d’une tumeur à la langue foudroyante, tu ne réussissais plus à t’alimenter et nous avons pris aujourd’hui la décision de te soulager. A la clinique vétérinaire, tu t’es montré fidèle à toi-même, combatif jusqu’au bout. Aujourd’hui Dakor tu t’en es allé, le refuge ne sera plus jamais le même, tu y laisseras une trace indélébile. Nous te pleurons.

 

 

 

 

HOMMAGE A KUSCO.

 

 

Kusco, tu es arrivé dans notre refuge au mois de septembre 2014, mal au point et efflanqué. Rapidement tu as repris des forces et pris du poids. De suite, tu a été aimé de tous au refuge tant tu te montrais gentil et attachant. Partir en balade avec toi était un vrai plaisir, te rendre visite dans ton box aussi. Toujours d'humeur égale, tu étais d'une nature positive et heureux de vivre. La seule chose qui t'attristait c'était quand, à plusieurs reprises tu t'es retrouvé seul dans ton box parce que ta partenaire venait d'être adoptée. A chaque fois il fallait que l'on te trouve rapidement une nouvelle copine de box et tu retrouvais alors vite le sourire.

 

Malgré ta nature joyeuse, ton état de santé n'était pas bon. Ces derniers jours tu as eu du mal à te lever le matin et même le moment du repas, que tu aimé tant jusqu'alors, ne provoquait plus de réaction chez toi. Il a y quelques jours tu as été conduit en urgence à la clinique et ton état s'est stabilisé. Lundi il a fallu de nouveau te conduire en urgence à la clinique. Pris de convulsions, tu a été mis sous valium. Les heures ont passé et ton état s'est dégradé. La décision a alors été prise d'abréger tes souffrances. Kusco, tu étais si attachant, tu nous manques déjà.

 

 

 

 

 

HOMMAGE A CAMEL.

 

 

Camel est arrivé dans notre refuge en février dernier. Les premières semaines il se montrait un peu en retrait et observait. Progressivement il a décidé d’accorder sa confiance à certaines personnes et s’est révélé être un super chien, gentil et affectueux. Camel aimait qu’on lui rende visite dans son box, qu’on le brosse et le caresse mais n’appréciait pas spécialement les balades, sans doute du fait de la dysplasie avancée dont il souffrait. Ces dernières semaines son état de santé s’est dégradé et nous l’avons vu maigrir jour après jour. Plusieurs traitements ont été mis en place mais rien n’y a fait, les jours passaient et Camel souffrait. Ce matin, Camel n’a pas voulu sortir de son panier et il a fallu le conduire en urgence chez le vétérinaire. Des examens ont dévoilé un épanchement dans la rate. Dans un souci de bienfaisance, nous avons décidé d’abréger ses souffrances et de le soulager. Camel s’est endormi tranquillement et entouré de douceur ce matin à la clinique vétérinaire. Camel restera dans nos cœurs à jamais, nous le pleurons.

       

 

Tristes nouvelles de CALYPSO.

 

 

Calypso, renommé Linux, avait disparu depuis 2 jours ce qui n'était pas son habitude!! Nous l'avons retrouvé hier écrasé sur la route... Nous avions rdv pour la castration ce lundi!!! Nous vivons à la campagne et très franchement je ne pensais pas qu'il partirait comme ça et pas si tôt!!! C'était un chat très câlin, joueur, tout doux... Il nous manque beaucoup, ça fait un vide. Je pensais lui offrir une belle vie...c'est raté!

Une pensée a Linux et merci à vous...

       

 

Tristes nouvelles de FALCO.

 

Il y a 3 ans, nous avons adopté chez vous Falco, un magnifique husky chocolat. Nous n'avons eu que du bonheur avec ce chien exceptionnel qui vient de nous quitter à 5 ans, une tumeur du médiastin ayant eu raison de notre loulou qui était beaucoup trop jeune pour mourir, nous avons beaucoup de peine, il a été un merveilleux compagnon.

       

 

HOMMAGE A JUMPER.

 

Jumper avait été abandonné dans notre refuge avec son compagnon Filou d'infortune au mois de juin dernier. Agé de 15 ans, comme tous les doyens, Jumper vivait au ralenti, passait de longues heures à dormir mais n'était jamais en reste quand venait l'heure des câlins. C'était un chat d'une grande gentillesse, à la patte toujours de velours et toujours d'humeur égale.

Ces derniers jours, il s'était affaibli et pour qu'il ne vive pas ses derniers moments en chatterie, une FA lui avait ouvert les portes de son foyer. Voici le message qu'elle nous adresse:

"Jumper a fait son dernier saut ce matin vers les paradis blancs. Il a eu des câlins jusqu'au bout et s'est endormi calmement. Merci à l'équipe de la clinique Saint Pierre. Adieu gentil et tendre Jumper".

       

 

HOMMAGE A BETTY.

 

 

Douce et gentille Betty, tu es arrivée dans notre refuge au mois de juin dernier car ta maîtresse était décédée et tu avais été « oubliée » dans la maison. Cela faisait plusieurs mois que tu étais nourrie par des voisins mais ton long poil angora n’étant plus brossé, tu avais des nœuds et des bourres sur tout le corps. Nous avons pris soin de toi et malgré les longues séances de toilettage, sans doute parfois pesantes pour toi, tu t’es toujours montrée docile et douce. Ta santé n’était pas non plus des meilleures et nous avons vu ton état continuer de se dégrader. Les investigations vétérinaires ont révélé que tu étais porteuse de plusieurs tumeurs, que tu souffrais d’insuffisance rénale et hépatite. Douce et gentille Betty, nous te trouvions tellement attachante. Au final, dans un souci de bienfaisance, nous avons décidé d’abréger tes souffrances. Aujourd’hui, alors que tu étais hospitalisée et sous transfusion, nous sommes venus t’assister dans tes derniers instants. Douce et gentille Betty, nous te pleurons, tu nous manques déjà.

 

 

 

HOMMAGE A ARTHUR.

 

 

Arthur, en avril dernier, tu es arrivé au refuge, conduit par une bénévole qui t’avait trouvé, en très mauvais état, amaigri, errant dans la rue. Tu étais déjà castré, tu avais sans doute dû connaître la chaleur d’un foyer. Avais-tu été ensuite abandonné ? t’étais- tu égaré ? Nous ne connaissions pas ta vie. Au refuge, tu semblais te plaire. Toujours à la recherche de caresses et cherchant la présence de ton compagnon Moka, Mais tu avais été testé positif au FIV et ta santé ne s’est pas amélioré. Tant que tu ne montrais pas de signe de souffrance, nous avions décidé, malgré ta maigreur de te permettre de poursuivre ta vie. Hier ton état s’est encore dégradé ; aujourd’hui la déshydratation était patente. Dans un souci de bienfaisance, nous avons donc décidé d’abréger tes souffrances. Nous ne t’oublierons pas doux et gentil Arthur. Nous te pleurons.

 

 

Tristes nouvelles de MULAN.

 

 

Il nous a quitté: Mulan, adorable chaton arrivé dans notre refuge en mars 2014 et adopté en août. Voilà l'hommage rédigé par son propriétaire:

 

« En ta mémoire mon petit Mulan.

C’est le 20 décembre 2014 que tu es entré dans ma vie. Cet après-midi là, gris et froid, j’avais décidé d’adopter un petit chat pour me tenir compagnie. Je franchis donc la porte du refuge « Des ANIMAUX et des HOMMES » pour voir ce que l’on pouvait me proposer. Bien conseillé, mon choix fut immédiat et se porta sur toi mon petit chat adoré. Avec moi tu as découvert un autre univers, un autre monde où pour la première fois tu t’es retrouvé seul dans ta panière pour passer la nuit. Joyce, une jeune chienne de deux mois est venue te rejoindre le lendemain, tout de suite vous vous êtes adoptés mutuellement. Que de bêtises m’avez-vous fait, je vous pardonnais tout tellement vous égayiez ma vie. Qu’il était beau de vous voir coucher l’un contre l’autre pour passer la nuit, qu’il était bon de vous voir jouer ensemble presqu’à longueur de journée. Lentement, pas à pas tu as découvert ton vaste univers, la pelouse, la cour, le jardin, etc, puis peu à peu tel un explorateur tu as élargi tes promenades aux prés et aux champs bordant la maison. Tu avais appris à chasser et tu étais fier de m’apporter les souris et mulots que tu capturais. Matin et soir tu attendais patiemment l’heure des croquettes et des pâtées, lorsque je te servais tu n’étais pas avare de ronronnements. En ce matin du 20 mai 2015, comme d’habitude, aussitôt ton repas avalé, tu es parti vers le jardin et tu en as franchi les limites pour aller dans le pré. Quelle mauvaise rencontre as-tu pu faire ? Certainement une vipère car en fin de matinée nous avons retrouvé ton corps sans vie, tu avais doublé de volume avec l’effet du venin mortel. Tout le monde pleura ta perte. Actuellement tu gis sous la terre du jardin dans un endroit que personne ne touche. Ton âme est très certainement montée au paradis des chats. Il n’y a pas un jour où ton absence ne me pèse. Nous t’aimions tous mon petit Mulan. »

 

Tristes nouvelles de Starsky

 

 

C'est avec regret que je vous annonce le décès de Starsky rebaptisé SYMBA. Nous l'avons adopté dans votre association en juillet 2012. Il est décédé hier soir : SYMBA ne voyait plus n'entendait plus et un gros souci au niveau de son coeur.

Voici SYMBA lors de sa sieste. C’est très dur pour nous tous ; nous l'avions adopté malgré des débuts difficiles mais avec de la patience tout est rentré dans l'ordre. Il restera dans nos coeurs pour toujours.

 

 

Tristes nouvelles d'Hélia

 

 

Hélia nous a quittés.

Un an qu’elle faisait notre bonheur !! On aura passé de supers moments ensemble.

Sa maladie l'a emportée vers le paradis des "toutous".

Je suis heureuse de l'avoir adoptée avec ses gros problèmes de santé, que j'ai pu gérer au mieux. Son décès soudain nous a bouleversé.

 Elle s'est éteinte dans mes bras, le 12 Décembre dernier.